ACTUALITES

Elections Départementales et Régionales du 20 et 27 juin

MOBILITE des Thoraisiens

Voici quelques liens utiles pour accéder rapidement aux informations essentielles concernant la desserte Ginko de votre commune ou des établissements scolaires de Grand Besançon Métropole sur le site Internet Ginko :

 

 

Cliquez sur le lien

mobilité

 

 

 

 

Campagne de vaccination au 15/04/2021

Indicateurs de suivi de la campagne vaccinale

  • 15.749 millions de première injection.
  • 21% de la population de + 18 ans couverte avec au moins une injection.
  • 61% de la population éligible a eu une injection et 64 % des soignants.
  • Taux d’adhésion à la vaccination : 67% soit 3 points de plus que la semaine précédente.
  • 205 rendez-vous quotidiens en moyenne dans les centres de vaccination. 1497 centres de vaccination

Point sur l’élargissement de la cible vaccinale

Le ministère a élargi cette semaine les tranches d’âge éligibles à la vaccination
A partir du 12 avril, la vaccination en ville avec AstraZeneca est autorisée pour les plus de 55 ans sans co-morbidité.
A partir du 15 avril , le vaccin Pfizer sera accessible pour les plus de 60 ans sans co-morbidité.

Par ailleurs, le délai entre les deux injections pour les vaccins à ARN messager est rallongé et passe à 42 jours à partir des rendez-vous du 14 avril . cette décision vise à augmenter le nombre de premières injections.

Il est décidé la nécessité d’une 3e injection pour les personnes immuno-déprimées.

Actualités et perspectives

Suite à la suspension du vaccin Janssen en Europe, les 200.000 doses réceptionnées sont conservées dans les locaux de Santé Publique France dans l’attente du retour de l’expertise. 40.000 doses sont fléchées pour l’outre-mer.

Le ministère décide de la généralisation de l’extraction systématique de la 7e dose de Pfizer et des 11e et 12e dose de Moderna et d’AstraZeneca. Cela permettra d’augmenter le nombre d’injections. Sont prévus l’achat du matériel nécessaire et la diffusion des bonnes pratiques aux utilisateurs.
Pour Pfizer, cela pourrait générer un gain de 200.000 doses par semaine, puisque seulement 30% de cette 7e dose est extraite actuellement.

Une expérimentation visant à diffuser le vaccin Moderna en médecine de ville (au lieu d’une vaccination dans les centres dédiés) est menée dans la région Grand Est et plus particulièrement en Moselle. Une généralisation sera prévue en juin.

70% du total des doses livrées en AstraZeneca ont été utilisées à ce jour.

Approvisionnement supplémentaire d’environ 7millions de doses du vaccin Pfizer en avril, mai et juin, suite aux annonces hier du laboratoire.

Point sur le dispositif « d’aller vers » pour les +75 ans

Depuis le 31 mars la CNAM déploie son dispositif « aller vers » pour permettre aux personnes âgées de plus de 75 ans non encore vaccinées d’avoir un accès à un rendez-vous de vaccination.

2 actions ont été mises en place :

  • Envoi de sms avec un lien vers un téléopérateur qui doit orienter ces personnes vers la vaccination. 790 sms envoyés avec une relance vers les mêmes personnes, pour un taux d’appel de 5%.
  • Appels sortants par les CPAM pour proposer des rdv de vaccination aux + de 75 ans non vaccinées : 200.000 appels effectués par les CPAM, dont 50% d’appels échoués.

Concernant les refus d’un rendez-vous de vaccination, les principaux motifs avancés sont liés à l’éloignement des centres de vaccination ou le souhait de se faire vacciner en même temps que le conjoint.

Outre ces deux actions, un courrier sera envoyé par la CPAM aux plus de 75 ans avec un numéro coupe-file à appeler pour prendre un rdv. 5% des rdv en centres de vaccination doivent être réservés à cette cible des personnes de plus de 75 ans non vaccinées.  Cette nouvelle consigne est en cours d’application.

Nouveaux dispositifs citoyens mis en place

Concernant le dispositif Vite-ma-dose, le ministère considère qu’il s’agit d’une aide non négligeable pour les citoyens. Toutefois, cela a pu poser des problèmes de désorganisation des centres de vaccination en raison de l’inscription de personnes non prioritaires non prioritaires pour la vaccination.

Concernant le dispositif Covid Liste : le ministère n’a pas de position sur ce dispositif à ce stade. Il note que 657.000 volontaires sont inscrits ainsi que 495 centres de vaccination inscrits pour proposer des rendez-vous en raison de doses non utilisées.

Coûts des centres de vaccination

Vous trouverez à partir des liens ci-dessous :

En complément de l’instruction du 2 avril 2021, le ministère de la santé a précisé les points suivants :

  • L’instruction du 2 avril 2021 fixe un cadre dans lequel les ARS s’inscrivent en conventionnant directement avec chaque centre de vaccination afin que soient prises en compte les spécificités du territoire.
  • Les « coûts fixes » ne seront pas pris en charge par les ARS (il s’agit par exemple des salaires des agents des collectivités), en revanche aucune limite n’est fixée concernant la compensation des surcoûts engagés par les collectivités territoriales (liés par exemple aux heures supplémentaires les soirs et week end, à l’embauche de personnel supplémentaire…).
  • Les coûts d’investissements (par exemple l’achat de matériel informatique) peuvent, à priori, également être pris en charge par les ARS. Cela est étudié dans le cadre de la convention qui lie l’ARS et la collectivité gestionnaire d’un centre de vaccination. Le ministère de la santé a néanmoins confirmé que l’achat du petit matériel médical (tels que les blouses, les masques…) devait être compensé par les ARS.
  • La question de la compensation des coûts liés aux transports (autre que les transports médicaux individuels qui sont déjà  indemnisés par l’assurance maladie), mis à disposition par les collectivités locales afin de permettre à leurs administrés de se rendre dans un centre de vaccination, est actuellement étudiée par le ministère de la santé
  • Des « fonds d’amorce » devraient très prochainement être versés aux centres de vaccination afin de leur apporter un soutien financier dans les meilleurs délais. Il y aura des clauses de revoyure dans un second temps.
  • Une enveloppe globale de 60 millions d’euros est affectée à la compensation des coûts engagés par les centres de vaccination. Cette enveloppe sera réapprovisionnée dès que le ministère de la santé aura davantage de visibilité sur les dépenses engagés par les centres de vaccination.

 

Mesures sanitaires au 26 avril 2021

 

Vaccins à compter du 25 mars

Cliquez sur le lien

FLYER Centre VACCImars

 

 

Ce qu’il faut savoir sur le COVID au 12 mars 2021

Cliquez sur les liens

Guide vaccination

flyer_2infos_A4H (1)

Foire aux questions

 

Consignes préfectorales du port de masques

 

Informations sur les masques distribués en 2020

Plusieurs communes nous ont sollicité au sujet des masques de la Région et de GBM distribués au printemps 2020 par les agents du Grand Besançon.

Nous vous rappelons que la dotation de GBM a été faite en période où les masques étaient denrée rare et où, grâce à notre échelle, nous avions plus de facilités pour commander un nombre suffisant de masques permettant une livraison relativement rapide.

Voici les indications :

  • Concernant les masques en tissu lavables fournis par laRÉGION :  ils sont de catégorie 2, réutilisables, lavables 30 fois
  • Concernant les masques fournis parGBM : ils sont de  catégorie 1, réutilisables, lavables 25 fois

Pour distinguer les masques, ceux provenant de GBM ont une barrette sur le nez.

Vous trouverez ci-dessous les informations transmises par mail à l’ensemble des communes au moment de la livraison :

Bonjour,

 je vous prie de trouver ci-après les informations réunies sur les masques en tissu livrés vendredi 22/05 matin. 

Pour distinguer, les masques, ceux provenant de GBM ont une barrette sur le nez.

 I) MASQUES EN TISSU LAVABLES GBM

Avertissement : Il ne s’agit de pas de matériel de protection individuel ni de matériel médical mais d’un produit textile. Il ne remplace pas les gestes barrières préconisés par le gouvernement mais peut intervenir en complément de ceux-ci. Le masque ne constituera jamais une sécurité à part entière et ne remplacera jamais l’hygiène des mains et la distanciation sociale. Le masque en tissu peut former une barrière physique contre les gouttelettes, et doit être enlevé et lavé dès qu’il est souillé (voir instruction de lavage ci-dessous).

Les masques en tissu peuvent être utilisés par toute personne HORS MILIEU MEDICAL ou PARAMEDICAL et ne présentant pas de symptômes comme un moyen pour prévenir la transmission. Si vous présentez des symptômes, veuillez prendre contact avec votre médecin, suivre les conseils de confinement et, le cas échéant, porter un masque de type médical (plus performant). Le port d’un masque en tissu a pour but essentiel de protéger l’entourage beaucoup plus que le porteur. Il est conseillé– au minimum – pour toute situation où un contact à moins de 1,5m risque d’être nécessaire soit dans les endroits où il y aura beaucoup de personnes (transport public, supermarchés, etc…). Les masques en tissu ne sont pas recommandés pour les enfants dans les crèches et les écoles primaires. 

CONSEILS D’UTILISATION

Les mains doivent être lavées soigneusement avant de mettre le masque en tissu, le masque doit couvrir le nez et la bouche. Un clip « ajustable » sur le nez vous permet de mieux le régler. Évitez de toucher le masque avec vos mains/gants pendant le port de celui-ci. Si cela doit être le cas, lavez-vous soigneusement les mains immédiatement après l’avoir touché (et/ou utilisation d’un gel hydro-alcoolique). Les mains doivent être lavées soigneusement immédiatement après avoir enlevé le masque. (et/ou utilisation d’un gel hydro-alcoolique). Deux élastiques ou lanières sont intégrées au masque, nous vous conseillons de porter ces deux élastiques/lanières par-dessus les oreilles pour une meilleure tenue. Il est important de surveiller l’état général du masque avant chaque usage. Si les élastiques venaient à rompre, ils peuvent être réparés ou remplacés par vos soins.

 CONSEILS DE LAVAGE

Laver les masques avant la première utilisation. Bien que les masques soient lavables à 80 degrés, nous vous conseillons de les laver à une température minimale de 60 degrés. A ce niveau de connaissances acquises sur le virus, nous vous conseillons de les laver après chaque port excédant 4 heures, avec votre détergent habituel, dans votre machine à laver avec le cycle 60 degrés minimum pendant 30 minutes au moins. Si vous ne disposez pas de cette fonction, vous pouvez également le faire dans une casserole d’eau chaude, avec un peu de détergent. Concernant le séchage : dans votre sèche-linge, ou à défaut, sur un radiateur ou au soleil. Il doit impérativement être complètement sec avant le prochain usage. 

  1. II) MASQUES EN TISSU LAVABLES REGION

Masques homologués AFNOR et DGA de catégorie 2

  • Masques réalisés en 2 couches coton
    • Taille Unique (Adulte)
    • Masques réutilisables, lavables en machine 30 fois à 60°C
  • Repassables à 60°C
    • Masques prêts à l’emploi, tissu certifié Okoetex
    • Masques en emballage individuel avec notice et explication de la norme au dos
    • Fabrication à l’étranger par une entreprise française

Par ailleurs, leur performance de filtration s’élève à 70 % 

Nous attirons donc votre attention sur le fait que le nombre de lavages de ces masques en tissu est bien limité.

Nous restons à votre dispositions pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement

 

INFOS GENDARMERIE

Veuillez trouver ci-joint 2 plaquettes que la gendarmerie nous demande de mettre à connaissance. Cliquez sur les liens pour faire apparaitre ces plaquettes

pplaquette information cambriolage rp 2020 

plaquette papier information home car jacking version 2020 

 

 

Communiqué par la gendarmerie de Saint Vit, lundi 30/11/2020

 

 

 

Vous trouverez ci-après le discours que Monsieur le Maire avait  prévu de lire au monument aux morts ainsi que les photos de la remise de gerbe en comité très restreint.

********************

En ce 102ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 ayant mis fin à la première guerre mondiale, pouvons nous dire que nous vivons en paix ?

Les guerres subsistent partout sur notre planète et même si elles sont plus locales, elles impliquent souvent de nombreux pays et en particulier la France qui s’investit souvent pour préserver la sécurité des populations civiles. Depuis un an ce sont 20 militaires Français qui ont été tués au cours de différentes missions.

Nous honorons en ce jour les soldats de toutes les guerres qui ont donné leur vie pour la défense de notre pays.
Nous commémorons pour ne pas oublier : Les soldats tués, les morts collatérales des populations civiles, les veuves et les orphelins, les blessés et mutilés, les destructions.

Si nous sommes en paix aujourd’hui, nous subissons des actes de guerre sur
notre sol : ceux du terrorisme islamique.
Un terrorisme de lâches qui s’attaque aveuglément à des femmes et à des
hommes sans défense.
Rendons aussi hommage à ces femmes et à ces hommes qui ont perdu, bien
inutilement, leur vie pour qu’un imbécile manipulé par d’encore plus lâches que lui, dans des intérêts où la religion n’a rien à voir, puisse hurler « Allahou Akbar »
« Dieu est le plus grand ».

Bien des guerres ont eu un Dieu pour prétexte. Elles ont depuis l’antiquité causé des millions de morts, causé la disparition de nombreux peuples et civilisations.
N’oublions pas que c’est toujours l’homme qui mène la guerre contre l’homme.

Nous célébrons ce 11 novembre 2020 dans des circonstances bien difficiles et si nous remettons une gerbe au monument aujourd’hui, nous le faisons en groupe très restreint afin de respecter les mesures de distanciations nécessaires pour lutter contre la Covid 19.
Pour le respect de nos ainés qui se sont battus et souvent, ont donné leur vie pour la défense de notre pays et pour que nous puissions vivre libres et heureux; respectons les gestes barrières. Même si une épidémie entraîne de nombreux morts, elle n’est pas une guerre avec son cortège de malheurs et de destructions.

Il y a 100 ans en 1920, c’était la joie et la renaissance en Europe qui revivait
après 5 années de souffrances et qui entrait dans ce que nous appelons encore « les années folles »
Souhaitons que nous puissions prochainement tous nous retrouver pour célébrer la victoire contre le virus et retrouver cette convivialité qui nous est chère, en prenant ce pot de l’amitié que nous partageons traditionnellement chaque 11 novembre et qui nous manquera à tous cette année 2020.

Merci à Eric Ballet qui a offert les 2 pots de chrysanthème.